La censure est-elle encore efficace ?

C’est la question que je me pose aujourd’hui, car depuis que je diffuse mes articles misogynes et xénophobes sur Internet,  je n’ai reçu ni lettre d’injures, ni menace, ni retour négatif d’aucune sorte. Étonnamment, ce sont au contraire des encouragements – rares il est vrai, qui me sont parvenus en guise de commentaires. Peu à peu englouti dans les bourrelets de l’hideuse et insatiable créature du Web, mon blog se vide ainsi de toute son essence, mis en échec par la simple passivité d’un système d’information indifférent aux propos sans impact.

Mais que dois-je donc faire pour attirer l’attention des internautes ? J’ai pourtant soigneusement sélectionné mon vocabulaire et mes mots clé, allant de « porno » et « pute », à « bite » et « Marine ». J’apparais ainsi régulièrement en première page des résultats de recherche sur Google. Il est vrai que je n’ai pas encore abordé le sujet de l’antisémitisme, et je crois que c’est cela qui fait cruellement défaut à mon blog. Malheureusement, éprouvant une aversion naturelle pour les Juifs et tout ce qui se rapporte de près ou de loin à ce peuple, je suis ignorant en la matière. Aussi j’invite toute personne érudite qui souhaiterait collaborer à me faire parvenir ses textes antisémites. À ceux qui craignent les conséquences que la diffusion de tels articles pourrait engendrer, je leur rétorque que le principe de liberté d’expression prime tant qu’il ne nuit pas aux intérêts du capital. Maintenant, si j’écris en grosses lettres que LES JUIFS DIRIGENT LE MONDE, que MEIN KAMPF EST UN BON ESSAI, et que LES CHAMBRES À GAZ N’ONT JAMAIS EXISTE, vais-je enfin être consulté ?

Les Chinois, à propos desquels on ne pense pas de mal, ne sont pas non plus en reste, malgré toutes les vannes creuses et sans conséquences débitées par les humoristes préférés des Français. Je vise notamment la mafia dirigée par les frères Tang, Tchin-Tchong et consorts, qui mériteraient une bonne ratonnade. Trouvez-vous normale cette invasion de putes bridées qui nous arrive dans la Capitale depuis quelques années ? Quel modèle d’intégration ! Faudrait-il considérer les asiatiques inoffensifs sous prétexte que les mâles ont une petite queue ? Je vous le demande.

Imaginons un seul instant que cette page soit consultée quotidiennement par des milliers de lecteurs, que se passerait-il ? Je vous laisse deviner la suite. Les plaintes de la part de la LICRA ou autres associations antiracistes et féministes pleuvraient. Mon PC serait piraté par des gentils hackers garants de la « justice » cybernétique. Mon appartement serait mis à sac par le FBI. Je serais convoqué au tribunal de Nuremberg pour incitation à la haine raciale, refusant l’aide d’un avocat et défendant seul mon slogan « Humour noir sans faux semblants », bras tendu et poing levé. On m’appellerait le « Breivik du Net ». J’écoperais d’une amende de dix millions d’euros et de trois ans de prison, dont un ferme, pour finir sodomisé par mes voisins de cabane bougnouls et négros.

En bref, je deviendrais un véritable héros national pour les électeurs Frontistes.

Extrait du Procès Verbal :

« […] Monsieur Santini use du second degré comme une couverture pour fuir la responsabilité de ses discours répréhensibles et nuisibles à l’Humanité. Puisque tout ce qu’il écrit est marqué du le sceau de « l’humour », il peut insulter à sa guise qui il veut, quand ça lui chante, et se défendre d’un quelconque engagement personnel. Mais qu’y-a-t’il donc de si amusant dans ces articles racistes et machistes, au vocabulaire outrancier et au contenu trop honteux pour que j’en cite un extrait devant Votre Honneur ?

– Qu’avez-vous à répondre à ces terribles accusations, Monsieur Santini ?

– J’implore le pardon de la Cour pour mon manque de style et la médiocrité de mes provocations, qui ne visent somme toute qu’à caricaturer la pensée nationaliste. Il faut croire que mon talent d’imitateur est à l’origine de la méprise qui m’a conduit jusqu’à vous… […] »

PS : les dessins antisémites sont également les bienvenus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s